Économie

Vers une privatisation de la monnaie

L’annonce de la création de la cryptomonnaie libra par Facebook pose des questions fondamentales.
Vers une privatisation de la monnaie
Des pays à monnaie faible, à l’image de l’Argentine (ici à Buenos Aires), pourraient être menacés par une cryptomonnaie telle que le libra. KEYSTONE
Innovation

Les réactions ont été très rapides. Quelques heures seulement après la publication par Facebook des détails concernant la future cryptomonnaie libra la semaine passée, gouvernements et banques centrales ont multiplié leurs critiques et leurs avertissements. La guerre est-elle déclarée entre les Etats et le géant de la Silicon Valley? L’analyse de l’avocat Vincent Mignon à Neuchâtel, un spécialiste de la finance de l’âge numérique. Les Etats ont très vite réagi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion