Genève

L’exécutif veut garder la pub

Le gouvernement ne veut pas priver la Ville de la redevance annuelle de plus de 3 millions de francs que lui verse le concessionnaire, ainsi que des prestations gratuites réalisées par ce dernier.
L’exécutif veut garder la pub
Des militants du Réseau Objection de Croissance de Genève collent une affiche "Nuit Gravement au Climat!" sur un panneau publicitaire, à l'occasion de la journée mondiale contre la publicité, dimanche 25 mars 2018. KEYSTONE
Ville de Genève

Le Conseil administratif propose au Conseil municipal de refuser le cœur de l’initiative «Genève zéro pub, libérons nos rues de la publicité commerciale». Le gouvernement ne veut pas priver la Ville de la redevance annuelle de 3,36 millions de francs que lui verse le concessionnaire, l’entreprise NeoAdvertising. D’autant qu’elle devrait en plus supporter les coûts – près d’1 million de francs – des prestations réalisées gratuitement par celle-ci. Ainsi, la municipalité bénéficie d’un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion