Suisse

Le National tient à un contre-projet

La Chambre du peuple veut toujours opposer un contre-projet indirect à l’initiative pour des multinationales responsables.
Le National tient à un contre-projet
Le Conseil national a confirmé le soutien manifesté il y a un an à un contre-projet indirect à l’initiative populaire «pour des multinationales responsables»(KEYSTONE/Alessandro della Valle)
Droits humains

Travail des enfants dans les champs de coton au Burkina Faso, cancers au Brésil liés à des pesticides interdits en Suisse, autochtones expulsés à coups de pierre au Pérou pour agrandir une mine, rivière polluée aux métaux lourds toujours au Pérou. La liste des exactions citées hier commises par des entreprises suisses ou leurs filiales à l’étranger fait froid dans le dos. Difficile dans ces conditions de justifier l’inaction ou

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion