Genève

Les employées de l’Etat veulent leur retraite à 64 ans

Les femmes de la fonction publique genevoise demandent à l’Etat et à la CPEG de revenir sur la hausse de l’âge pivot de départ à la retraite de 64 à 65 ans.
Les employées de l’Etat veulent leur retraite à 64 ans
Les pétitionnaires estiment que, les citoyens genevois ayant décidé de recapitaliser la CPEG le 19 mai dernier, la hausse de l'âge de l'âge pivot de départ à la retraite de 64 à 65 ans doit être retirée. JPDS/IMAGE D'ILLUSTRATION
Fonction publique

Les femmes de la fonction publique genevoise demandent à l’Etat et à la Caisse de prévoyance de l’Etat de Genève (CPEG) de revenir sur une mesure décidée en 2017, la hausse de l’âge pivot de départ à la retraite de 64 à 65 ans. En assemblée générale, les employées de l’Etat ont décidé le lancement d’une pétition, a annoncé le Cartel intersyndical de la fonction publique. Elles estiment que, les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion