Vaud

Cour des comptes: députés et experts dos à dos

Le renouvellement complet de la Cour des comptes n’échappe pas à la controverse politique.
Cour des comptes: députés et experts dos à dos
Anne Weill-Lévy, Eliane Rey et Frédéric Grognuz lors de l’assermentation de ce dernier le 4 février 2014, au Grand Conseil. JEAN-BERNARD SIEBER/ARC
Élections

«Politique des petits copains», «combines», «à l’encontre des règles démocratiques»… Ce sont les mots du chef du groupe socialiste du Grand Conseil en février 2014, Nicolas Rochat Fernandez, lorsque le PLR Frédéric Grognuz accédait à la Cour des comptes grâce à une majorité PLR-UDC. Les élus PS avaient même boudé l’assermentation du nouvel élu. Le concurrent candidat, pro de l’audit au Contrôle fédéral des finances, avait été écarté. Pas sûr

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion