International

Un nouveau barrage menace de rompre

Quatre mois après le désastre de Brumadinho qui avait fait 270 morts et disparus, l’effondrement annoncé d’un remblai de mine pourrait entraîner la rupture d’un autre ouvrage de la multinationale Vale.
Un nouveau barrage menace de rompre
Le 25 janvier, la rupture d’un barrage minier à Brumadinho a déversé un véritable tsunami de boue de résidus miniers, tuant 243 personnes, selon le dernier bilan des autorités locales. KEYSTONE
Brésil

Plusieurs milliers de Brésiliens étaient dans l’angoisse lundi en raison du risque imminent de rupture d’un autre barrage du géant minier Vale, quatre mois après le désastre de Brumadinho. La catastrophe avait fait 270 morts et disparus. À Barao de Cocais, dans le même Etat de Minas Gerais, un immense remblai de la mine Gongo Soco menace de s’effondrer, ce qui pourrait entraîner la rupture d’un barrage situé à un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion