International

PSOE qui rit, Podemos qui pleure

Le redressement du Parti socialiste espagnol s’est confirmé dimanche aux élections européennes. Le premier ministre Pedro Sánchez renforce sa position à la veille des négociations avec ses potentiels alliés.
PSOE qui rit, Podemos qui pleure
Très nettement devant aux européennes avec 33% contre 20% au Parti populaire, le PSOE de Pedro Sánchez arrive aussi en tête dans douze des treize régions en jeu ce même week-end et dans de très nombreuses capitales. KEYSTONE
Espagne

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion