International

Statu quo à Strasbourg

Les Verts et l’extrême droite progressent mais pas assez pour modifier les rapports de force. En France, la République en marche et le Rassemblement national écrasent la concurrence
Statu quo à Strasbourg 1
On s’attend à ce que le paysage à la droite de l’Europarlement se recompose lors de la prochaine législature. Ici une projection de la nouvelle composition du parlement européen lors d'une conférence de presse lundi 27 mai à Bruxelles. KEYSTONE
Elections européennes

Les chrétiens-démocrates (-38 sièges) et les sociaux-démocrates (-40) ont perdu du terrain aux élections européennes de dimanche, selon une projection réalisée par le Parlement européen. Un recul toutefois amorti par la progression de leur allié naturel libéral (+34). Les Verts (+19) et l’extrême droite sont les autres vainqueurs du scrutin, tandis que la gauche radicale subit une légère érosion (-8). Symbole de cette tendance, le Rassemblement national est arrivé en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion