Genève

Un traitement de faveur pour Poggia?

Le conseiller d’Etat a reçu un coup de téléphone de l’Office des poursuites l’informant de la saisie de ses comptes. Une inégalité de traitement, selon des employés.
Un traitement de faveur pour Poggia?
«Prétendre que j’ai été privilégié est malveillant. Qui aurait eu intérêt à bloquer tous les avoirs d’un conseiller d’Etat? Cela n’a aucun sens, je n’allais pas vider mes comptes et prendre la fuite», explique Mauro Poggia. JPDS
Office des poursuites

Le conseiller d’Etat Mauro Poggia a-t-il bénéficié d’un traitement de faveur de la part de l’Office des poursuites (OP)? Des témoignages et documents en notre possession révèlent que le magistrat a été informé de la saisie imminente de ses comptes en banque dans le cadre d’une poursuite contre lui s’élevant à 1,2 million de francs. Suffisamment à temps pour qu’il puisse entamer une procédure en annulation de la poursuite devant le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion