Suisse

Michael Lauber respire un peu mieux

Les commissions de gestion du parlement se montrent plutôt clémentes envers le procureur général.
Michael Lauber respire un peu mieux
Le procureur général, ­Michael ­Lauber, a dû s’expliquer ­devant les commissions de gestion du parlement. KEYSTONE
Justice 

Le suspense se poursuit autour de la réélection de Michael Lauber pour quatre ans à la tête du Ministère public de la Confédération (MPC). Les commissions de gestion du parlement, qui se sont penchées ces deux derniers jours sur la crise que traverse le MPC, n’émettent pas vraiment de recommandation à ce sujet. Elles font toutefois baisser un peu la pression qui pesait sur le procureur général de la Confédération.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion