Vaud

«J’espère qu’elles seront un million!»

En 1991, les femmes avaient fait grève, sous l’impulsion de Liliane Valceschini. A six semaines d’une nouvelle journée de débrayage, l’ancienne ouvrière évoque son combat de l’époque.
«J’espère qu’elles seront un million!»
Liliane Valceschini espère que les hommes seront nombreux à soutenir la grève des femmes le 14 juin prochain. MICHEL DUPERREX
Grève des femmes

La grève des femmes de 1991, c’était elle. Dans son usine horlogère, à la vallée de Joux, Liliane Valceschini, 53 ans à l’époque, en avait eu marre. Marre que l’égalité salariale, pourtant inscrite dans la Constitution fédérale depuis 1981, ne soit toujours pas appliquée. Présidente du comité de la section combière de la Fédération suisse des travailleurs de la métallurgie et de l’horlogerie (FTMH), elle avait suggéré que les femmes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion