Suisse

Le procès de la presse à scandales

L’éditeur Ringier pourrait devoir reverser les gains générés par des articles contre une politicienne zougoise.
Le procès de la presse à scandales
Jolanda Spiess-Hegglin a créé un site pour les personnes victimes de campagnes haineuses sur internet. KEYSTONE
Justice 

Ringier comparaît ce matin devant le Tribunal cantonal zougois pour violation des droits de la personnalité. L’accusatrice? Jolanda Spiess-Hegglin, ancienne députée écologiste au parlement cantonal, visée, à charge, par plus de 200 articles parus dans les colonnes des divers titres autour de Blick entre fin 2014 et 2016. Si la violation est reconnue, l’éditeur pourrait être obligé de restituer les gains engrangés grâce à ces articles. Selon un expert, étant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion