Suisse

Arguments trompeurs pour obtenir des signatures

Des Romands estiment avoir été floués par les opposants à la loi antihomophobie.
Arguments trompeurs pour obtenir des signatures
Le référendum lancé par l'UDF contre l’extension de la norme antiraciste à toute discrimination basée sur l’orientation sexuelle aurait récolté 62'000 signatures. KEYSTONE
Référendum

En janvier dernier, l’Union démocratique fédérale lançait son référendum contre l’extension de la norme antiraciste à toute discrimination basée sur l’orientation sexuelle. Plusieurs personnes estiment aujourd’hui avoir été trompées lors de la récolte des signatures et souhaitent retirer leurs noms, une première. Fanny Noghero, qui a participé à l’élaboration d’un courrier type pour faire annuler les signatures, dit être tombée dans le panneau à Neuchâtel. «On m’a vendu ça comme

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion