Histoire

Rasez les Alpes qu’on voie la mer!

Au XXe siècle, la Suisse a rêvé de devenir le cœur maritime de l’Europe. Diverses études en témoignent.
Rasez les Alpes qu’on voie la mer!
L’architecte milanais Pietro Caminada avait imaginé une traversée des Alpes par le col du Splügen (GR), permettant de relier le lac de Constance au port de Gênes en Méditerranée. Son système de tubes alpins devait être alimenté par des ruisseaux de montagne, assurant une montée des bateaux sans halage. Des bassins d’accumulation auraient permis de stocker l’eau si nécessaire. CAMINADA/SCHWWIZ AM MEER/LIMMAT VERLAG/DR
Transports

Répondant à l’appel de la mer, la Suisse s’est imaginée en port maritime au cœur de l’Europe, grâce à un vaste réseau de voies d’eau traversant les montagnes et reliant les lacs du pays. Au courant du XXe siècle, elle a développé un projet de canal transhelvétique reliant le Rhin au Rhône. Elle a même rêvé de rejoindre l’Italie à travers les Alpes! Les explications de l’historien Andreas Teuscher, auteur d’une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion