Suisse

Trafic de déchets dans le viseur

Une enquête menée par l’Italie braque les projecteurs sur un résidant tessinois, ayant œuvré comme courtier.
Trafic de déchets dans le viseur
Plus de 16 000 mètres cubes de plastique ont brulé à Milan, éveillant les soupçons des autorités. Keystone/photo prétexte
Mafia

Menée par la justice italienne, l’affaire a pour nom de code «venenum» et a débouché sur l’arrestation de quinze personnes soupçonnées de trafic de déchets. Selon le Corriere della Sera, les déclarations d’un des malfrats mettent sous les projecteurs le canton du Tessin. L’homme interrogé, un quinquagénaire déjà connu de la police, a affirmé aux enquêteurs: «Pour trouver des ordures, je me suis adressé à un broker (courtier), M. M., domicilié

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion