Cinéma

La Camorra à l’ère du libéralisme

Film épique sur la mafia, Gomorra tient toutes les promesses de son Grand Prix cannois.
Marco et Ciro, deux voyous pas très futés qui se prennent pour Al Pacino dans Scarface. FILMCOOPI
Cinéma italien

Alléché par son titre biblique, son sujet (la mafia napolitaine) et son Grand Prix à Cannes, on attendait Gomorra de Matteo Garrone avec une certaine impatience. Cette haute distinction – la seconde après la Palme d’or – et le Prix du jury accordé à Paolo Sorrentino pour Il Divo seraient-ils les signes du retour en grâce tant espéré du cinéma italien, qui peine à renouer avec son glorieux passé? Sans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion