International

Massacre islamophobe à Christchurch

Quarante-neuf personnes ont été tuées vendredi dans deux mosquées. L’attentat aurait été retransmis en direct sur Internet. L’extrême droite est pointée du doigt.
Deux mosquées attaquées
La police a évacué les personnes des mosquées attaquées et demandé aux habitants de rester chez eux. KEYSTONE
Nouvelle-Zélande

Quarante-neuf morts et une cinquantaine de blessés graves, c’est le bilan provisoire des attaques terroristes contre deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch en pleine prière du vendredi. Quatre personnes ont été arrêtées, dont une au moins serait liée à l’extrême droite. Ce double attentat est le plus meurtrier commis dans un pays occidental contre des musulmans. La première ministre Jacinda Ardern a décrit l’une des «journées les plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion