International

La onzième heure du Brexit a sonné

La première ministre britannique s’est rendue lundi soir à Strasbourg dans l’espoir d’éviter une déconfiture.
La onzième heure du Brexit a sonné
Theresa May inspire jusqu’au Carnaval de Düsseldorf. KEYSTONE
Union européenne

La première ministre britannique, Theresa May, s’est rendue dare-dare lundi soir à Strasbourg, où elle a notamment rencontré le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Son objectif: arracher d’ultimes concessions de l’UE sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union, alors que la Chambre des communes devrait entamer ce soir une série de votes cruciaux sur l’avenir de son pays – et de l’Europe tout entière. Outre Jean-Claude Juncker, Theresa

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion