International

Londres réclame un sursis à l’Union

La première ministre britannique souhaite reporter au 30 juin la date du Brexit. Méfiance à Bruxelles.
Londres réclame un sursis à l’Union
Les discussions autour de la demande de report de la sortie du Royaume-Uni de l’UE présentée par Theresa May s’annoncent tendues à Bruxelles. KEYSTONE
Brexit

La première ministre britannique, Theresa May, a franchi le Rubicon. Elle a demandé mercredi aux Européens de reporter au 30 juin la date butoir du Brexit, au cas où elle parviendrait enfin à convaincre les membres de la Chambre des communes d’avaliser l’accord sur un «retrait ordonné» du Royaume-Uni qu’elle a conclu avec l’UE en novembre 2018. Les Vingt-Sept ont réservé un accueil prudent à cette requête; leurs chefs d’Etat ou

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion