Genève

Onet accusé de «casser la grève»

 Le ton monte dans le conflit qui oppose la société de nettoyages Onet et onze grévistes employés au nettoyage des W.-C. publics de la Ville de Genève.
Mobilisation des nettoyeurs des toilettes publiques
Les employés de l'entreprise Onet sont en grève depuis le 11 février. JPDS
Conflit social

Défendus par le syndicat SIT, ils exigent après un mois que dure ce conflit social que la municipalité résilie avec effet immédiat son contrat avec Onet. Pourquoi? Parce que le SIT a découvert, la semaine passée, que des travailleurs temporaires se chargeaient de laver les toilettes à la place des grévistes. Onet a conclu des contrats de missions avec une agence temporaires, selon le secrétaire syndical Thierry Horner. Un cas

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion