Genève

La trentaine d’employés de l’hôtel Atrium sur le carreau

Licenciés avec effet immédiat pour insolvabilité de l’employeur, tous les salariés de l’hôtel Atrium perdent leur travail ainsi que plus de deux mois de salaire.
La trentaine d’employés de l’hôtel Atrium sur le carreau
Des employés de l'Atrium Airport Hotel manifestent pour réclamer leur salaire devant l'hôtel qui a fermé ses portes. KEYSTONE
Conflit social

Dans la catégorie hôtel, le groupe suisse BOAS avait été considéré comme un des meilleurs employeurs romands de l’année 2020 par le magazine Bilan. Ce n’est pas l’avis des employés qui se sont rassemblés lundi matin devant l’Atrium Airport Hôtel, désormais fermé. Licenciés avec effet immédiat pour insolvabilité de l’employeur, une trentaine de salariés perdent leur travail ainsi que plus de deux mois de salaire (novembre, décembre et treizième salaire),

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion