Suisse

L’UDC affiche un front uni contre l’accord-cadre

Le parti agrarien se montre particulièrement critique sur la reprise automatique du droit européen.
Brouillon auto 123
Albert Rösti, président de l'UDC, exige du Conseil fédéral un programme de revitalisation plutôt que l'accord institutionnel. KEYSTONE
Union européenne

Contrairement aux autres partis où la discussion se poursuit sur l’accord institutionnel avec l’UE, l’UDC affiche un front uni. Mardi, son groupe parlementaire s’est exprimé à l’unanimité contre l’accord-cadre. “Dans sa forme actuelle, le traité détruit la Suisse”, a déclaré devant la presse le président du parti Albert Rösti au terme de la réunion du groupe. Il porte atteinte à tout ce qui fait la Suisse: la démocratie directe, le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion