International

La convention de divorce avalisée

Les Vingt-Sept approuvent l’accord sur le Brexit et la déclaration sur l’avenir. Mais gare à la ratification!
La convention de divorce avalisée
Si Theresa May s’est entendue avec Jean-Claude Juncker, rien ne garantit qu’elle réussira à convaincre les députés à Londres. AP Photo/Geert Vanden Wijngaert)
Union européenne

Même si «on est satisfaits des résultats obtenus, c’est un jour très triste. Voir un pays comme le Royaume-Uni quitter l’Union, ce n’est pas un moment de jubilation. C’est une tragédie.» Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, a bien résumé le sentiment mi-figue, mi-raisin qui prévalait à Bruxelles, hier, où le Royaume-Uni et les Vingt-Sept ont avalisé leur convention de divorce et jeté les fondements de leur relation future.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion