International

Journalistes cyberharceleurs suspendus

Un groupe Facebook, composé principalement de journalistes, poursuivait de sa vindicte de jeunes féministes. La polémique éclate.
Journalistes cyberharceleurs suspendus
Le groupe Facebook a visé des blogueuses ou des aspirantes journalistes aux idées féministes notamment sur Twitter. KEYSTONE
France

C’est une affaire qui fait grand bruit dans la sphère médiatique hexagonale. En cause: la «Ligue du Lol», du nom d’un groupe créé en 2009 sur Facebook, et composé d’une quinzaine de journalistes et professionnels de la communication. Les témoignages se sont multipliés ces derniers jours concernant le harcèlement numérique auquel se seraient livrés ses membres au début des années 2010. Le sujet a pris une telle ampleur que plusieurs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion