Lecteurs

Une initiative trop restrictive

Nicolas Rufener estime que l’acceptation de l’initiative «Stop mitage» aggraverait les problèmes de logement.
Votations

A Genève, la pénurie de logements est une réalité et l’initiative contre le mitage du territoire, par son côté trop restrictif, va contribuer à aggraver cet état de fait.

La préservation du paysage et des terres agricoles est déjà assurée par les dispositions actuelles et il n’est donc absolument pas nécessaire d’ajouter encore une couche supplémentaire dont les conséquences pourraient être inverses à celle recherchées.

En restreignant les possibilités de construction, on va exporter notre pénurie de logements à nos voisins, ce qui va priver la Confédération de recettes fiscales et aggraver les problèmes de mobilité. Il est donc important de ne pas soutenir cette initiative qui va amener plus de problèmes que de bénéfices écologiques.

Nicolas Rufener,

Secrétaire général, Fédération genevoise des métiers du bâtiment

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Votations Aménagement du territoire

Connexion