Vaud

Un refus de naturalisation à reconsidérer

Le Tribunal cantonal vaudois a désavoué la commune de Nyon dans son refus de naturaliser une femme. Il lui renvoie la cause pour une nouvelle décision. Pas surprise, la municipalité déplore “la voie médiatique et juridique” suivie par la recourante.
Un refus de naturalisation à reconsidérer
Le Tribunal cantonal vaudois a désavoué la commune de Nyon dans son refus de naturaliser une femme. KEYSTONE/Christian Beutler
Nyon

Le cas de ce couple avait défrayé la chronique. En février 2017, ils avaient déposé une demande de naturalisation pour eux-mêmes et leurs enfants. Après un préavis défavorable à cause de connaissances historiques, géographiques et politiques “insuffisantes”, l’exécutif a informé le couple en novembre 2017 que la procédure était suspendue. En janvier 2018, la municipalité de Nyon a disjoint les demandes et accordé la bourgeoisie au mari et aux enfants.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion