Vaud

Nouveau projet de foyer pour migrants

Opposées lors de la votation du 24 septembre, deux associations ont trouvé un compromis.
Brouillon auto 13
Les Nyonnais avaient refusé, le 24 septembre, le précédent projet de foyer sur la parcelle de Perdtemps-Usteri. CÉDRIC SANDOZ/SIGFREDO HARO
Nyon

L’une, l’association «24.9 – Agir pour accueillir», soutenait le préavis de la municipalité de Nyon qui souhaitait l’octroi d’un droit de superficie en faveur de l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants (Evam) pour construire, sur une parcelle de Perdtemps-Usteri, un foyer susceptible d’abriter jusqu’à 180 personnes; l’autre, «Accueil raisonnable», estimait le projet inapproprié aux portes de la ville. Elles avaient bataillé dans le cadre de la campagne référendaire qui s’était terminée

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion