Alternatives

Février loin des supermarchés

Objectif de la troisième édition de «Février sans supermarché»: que les gens modifient leurs habitudes de consommation dans la durée.
Février loin des supermarchés
L'action vise également à soutenir les commerces locaux et de proximité. KEYSTONE
Consommation

Favoriser les commerçants locaux, éviter la surconsommation, diminuer sa quantité de déchets: les objectifs de la troisième édition de «Février sans supermarché» sont multiples et visent à s’inscrire dans la durée. «Le défi est parti d’un constat de surconsommation, surtout pendant les Fêtes. Et puis le mois de février est un mois difficile. Les petits producteurs ont moins de clients et en avoir quelques-uns supplémentaires peut faire la différence pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion