Valais

Trop d’arsenic: «Et alors?»

L’eau de plusieurs communes n’est plus potable. En cause, la nouvelle norme sur les taux d’arsenic. Mais les autorités ne s’affolent guère.
Trop d’arsenic: «Et alors?»
Le Conseil communal de Finhaut juge la nouvelle norme excessive et estime qu’il n’est pas nécessaire de recourir à l’eau en bouteille. WIKICOMMONS/STÉPHANE GALLAY/CC2.0
Gestion de l'eau

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion