Cinéma

Vaudeville et révolution numérique

Tendre satire située dans le monde de l’édition parisienne confrontée au numérique, Doubles Vies d’Olivier Assayas livre un regard pertinent sur notre époque malgré son aspect démonstratif.
Vaudeville et révolution numérique
Entre marivaudages bobos et satire du milieu de l’édition, "Doubles Vies" déjoue les attentes. AGORA FILMS
Comédie

Editeur, Alain (Guillaume ­Canet) trompe sa femme Séléna (Juliette Binoche) avec sa jeune assistante Laura (Christa Théret), engagée pour opérer la transition vers le livre numérique. L’épouse, star d’une série télé policière, entretient une liaison avec Léonard (Vincent Macaigne), écrivain pathétique qui tourne en rond dans l’autofiction et dont son mari a refusé le dernier manuscrit. Lui-même est en couple avec Valérie (Nora Hamzawi), vaillante conseillère en communication d’un politicien…

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion