International

Cherche plan de secours

Après le camouflet de mardi sur l’accord de divorce avec l’Union européenne, Theresa May a survécu mercredi à un vote de défiance. Elle se doit de trouver une solution alternative, alors que Bruxelles campe sur ses positions.
Cherche plan de secours
Semblant naviguer à vue, la Première ministre Theresa May a désormais cinq jours pour présenter un plan B. KEYSTONE
Brexit

Le gouvernement de la première ministre britannique Theresa May a survécu mercredi soir de justesse à une motion de censure déposée par l’opposition travailliste, au lendemain du rejet massif par les députés de l’accord de sortie de l’UE négocié avec Bruxelles. Les députés sont 325 à avoir exprimé leur confiance dans le gouvernement conservateur alors que 306 ont voté pour sa censure, soit une fine marge de 19 voix. Theresa

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion