Genève

Des nettoyeuses se mettent en grève

La résiliation par la banque UBP de son contrat avec la société de nettoyage Orgapropre laisse 25 femmes sans emploi.
Des nettoyeuses se mettent en grève
Les nettoyeuses licenciées ont dénoncé le fait qu'aucun véritable plan social n’a été mis en place à ce jour et que toutes les propositions du SIT ont été refusées par la société Orgapropre. OGG
Licenciements

Après la résiliation du contrat de prestations liant Orgapropre SA à l’Union Bancaire Privée SA (UBP), la société de nettoyage a pris la décision de licencier 37 personnes sur les 173 qu’elle emploie au total, en majorité des femmes. Les négociations en vue d’un plan social ayant échoué, les nettoyeuses sont en grève depuis le 16 janvier. En octobre dernier, l’institution financière genevoise décidait de mettre fin au contrat de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion