Genève

Porteous face à l’hiver et son avenir

Le collectif qui occupe l’ancienne station d’épuration à Vernier effectue des travaux pour rendre le bâtiment accessible au public.
Porteous face à l’hiver et son avenir
Deux cabanes "cosy" ont été construites au sommet du bâtiment avec des matériaux de récupération. ELE
Occupation

La vie suit son cours à Porteous, l’ancienne station d’épuration verniolane laissée à l’abandon et occupée depuis le 25 août par des squatteurs (nos articles du 19 septembre et 18 octobre). L’effervescence de la fin de l’été est retombée. L’air y est glacial et la vie plus dure. Mais ça n’empêche pas la vingtaine de personnes qui composent le collectif d’occupation de s’activer. Elles se relaient jour et nuit pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion