Neuchâtel

Composer avec le passé

La décision de renommer l’espace Louis-Agassiz, glaciologue raciste, suscite encore la controverse. L’université organise un débat qui interroge le regard porté sur les personnalités du passé.
Composer avec le passé
Le Conseil communal de Neuchâtel a débaptisé l’espace Louis-Agassiz en septembre 2018. DR
Histoire

En septembre dernier, le Conseil communal de Neuchâtel a débaptisé de manière fracassante l’espace Louis-Agassiz, du nom du glaciologue et zoologiste suisse mondialement réputé mais également connu pour être un théoricien de la hiérarchie des races. Cette rue, qui abrite l’adresse de l’université, a été renommée «espace Tilo Frey». Un changement hautement symbolique puisque le Conseil communal a choisi la première femme noire à être élue au Conseil national pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion