Livres

«Kafka, c’est une voix»

Le germaniste Jean-Pierre Lefebvre vient de retraduire l’œuvre de Kafka. Il a reçu en novembre dernier un Prix lémanique de la traduction.
«Kafka, c’est une voix» 1
L'oeuvre de l'auteur de "La Métamorphose" connaît une nouvelle vie sous la plume du traducteur français Jean-Pierre Lefebvre. DR
Littérature 

Jean-Pierre Lefebvre a l’oreille fine, attentive à ce qui fait qu’une langue est une voix. «Il faut chercher, inventer, prendre le temps», affirme ce traducteur de renom, soucieux du ton juste. Une attention qu’il a portée aux plus grandes plumes des lettres germaniques, romanciers, poètes ou philosophes. Son œuvre a été récemment honorée par un Prix lémanique de la traduction, partagé avec l’Allemande Elisabeth Edl et décerné sous l’égide du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion