Genève

Securitas licencie à l’aéroport

Alors que le manque d’effectif est régulièrement pointé du doigt, une dizaine de postes a été supprimé en décembre.
Securitas licencie à l’aéroport
Passage de sécurité à l'aéroport de Genève. KEYSTONE
Emploi

En place à l’aéroport de Genève depuis le 1er juin 2018 après une attribution de marché public contestée devant la justice (notre édition du 6 décembre), Securitas a supprimé une dizaine de postes en décembre. Les syndicats SSP et Unia ont dénoncé cette décision, alors que le manque d’effectifs est régulièrement pointé depuis l’arrivée de la plus grande société suisse de sécurité privée à l’aéroport. «Il y a seulement deux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion