Suisse

Libre choix du médecin menacé

Le Conseil national profite du débat sur la limitation des cabinets médicaux pour réformer le système.
Libre choix du médecin menacé
Il y a 18 ans, la Suisse a limité l’ouverture de nouveaux cabinets médicaux. KEYSTONE/ARCHIVES
Santé

Mercredi, le Conseil national était censé régler durablement la question de la limitation du nombre de médecins autorisés à exercer à la charge de l’assurance de base, mais il n’a fait que créer un nouveau front. Le projet de loi qu’il vient de mettre sous toit n’a plus grand-chose à voir avec la réforme consensuelle proposée par Alain Berset. La majorité bourgeoise a profité de l’occasion pour assouplir le libre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion