Culture

Geneviève Romang, au-delà des évidences

Avec dessins au feutre et mots qui frappent, l’artiste Geneviève Romang ausculte le côté sombre de notre quotidien.
Geneviève Romang, au-delà des évidences
Livre d'art

Le «fond d’écran» de Geneviève Romang n’a rien d’une prairie vallonnée: on navigue plutôt entre crise des migrants, critique du capitalisme, éloge de la désobéissance ou combat contre la servitude volontaire. Des ­situations d’ailleurs nullement destinées au bureau virtuel d’un ordinateur, le terme est abusif – par le biais de liens ­internet, l’artiste présente simplement les sources de ses dessins au feutre. En l’occurrence ceux qui jalonnent Je ne peux pas

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion