Suisse

Dans le viseur des espions

A Spiez, le laboratoire qui a participé à l’analyse du poison de l’affaire Skripal se protège des intrusions. Une centaine de chercheurs y étudient les pires menaces biologiques. Reportage.
Dans le viseur des espions
Le laboratoire de Spiez a réussi chaque année le test de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC). Il est l’un des seuls au monde. LABORATOIRE DE SPIEZ/DR
Reportage

Au pied des Alpes bernoises, le laboratoire travaille en toute discrétion depuis près d’un siècle. Les scientifiques étudient ici les pires scénarios: accident nucléaire, attentat à la bombe sale, épidémie de virus mortels, pollution chimique, etc. En arrivant à Spiez, difficile d’imaginer que ces bâtiments en béton entourés d’une simple clôture surmontée de barbelés abritent les souches et les matières les plus dangereuses au monde. Pas de mirador, de chiens de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion