Solidarité

Des Mexicains à sec

Le Mexique a beau produire du pétrole, ses habitants paient leur essence à prix d’or. Ils misent sur leur futur président, Andrés Manuel López Obrador, intronisé samedi, pour mettre au pas les profiteurs
Des Mexicains à sec 1
En 2008, le combat contre la réforme énergétique avait notamment été conduit par un certain Andrés Manuel López Obrador. Qui deviendra samedi président du Mexique. KEYSTONE
Mexique

Une Nissan rose et blanche, des couleurs typiques des taxis de Mexico, s’immobilise devant une station d’essence. Geovani Santizo Hernández tend un billet par la fenêtre de son véhicule. «Donne-m’en pour cent pesos (5 francs)», lance-t-il au pompiste qui enfouit le bout de papier dans son vieil uniforme avant de se mettre au travail. Cinq litres à peine s’écoulent dans le réservoir. «Je ne fais jamais complètement le plein», explique Geovani

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion