Vaud

Polémique après la suspension d’un cours

La suspension d’un cours sur la didactique de l’histoire palestinienne à la HEP est vivement critiqué par les chercheurs et les syndicalistes.
Polémique après la suspension d’un cours
La ministre de la Formation Cesla Amarelle avait été interpellée par plusieurs de personnes à propos de ce cours sur l’exode palestinien de 1948, destiné à des enseignants d’histoire du secondaire. KEYSTONE
Formation

Un enseignement sur l’exode palestinien de 1948 à la Haute Ecole pédagogique vaudoise (HEP) crée du remous. La ministre de la Formation Cesla Amarelle est intervenue cet été pour demander à la HEP de respecter l’équilibre des points de vue. A la suite de quoi, l’école a suspendu le cours, révélait un article de Gauchebdo le 4 octobre dernier. Une décision qui suscite l’indignation de plusieurs chercheurs. «1948: connaître et enseigner la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion