Cinéma

Une vie entre deux pays

Amin, le nouveau long métrage de Philippe Faucon, est un film secret et précieux, sensible et intelligent sur l’exil.
Une vie entre deux pays
XENIX
Film

On avait chanté les louanges de Fatima, César du meilleur film en 2016, qui révélait enfin le cinéma de Philippe Faucon à un plus large public. Entonnons aujourd’hui celles de son nouveau long métrage, tout aussi admirable. Un film secret et précieux, sensible et intelligent, traversé par une grâce trop rare sur les écrans. On ne peut lui reprocher que son titre, un brin trompeur. Car Amin est une œuvre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion