Cinéma

Cuisine et résilience

Avec le feel good movie culinaire Master Cheng, Mika Kaurismäki déroule un récit sobre et sensible, porté par des comédien·nes admirables.
Cuisine et résilience
Avec "Master Cheng", on hume déjà le fumet familier du "feel good movie" culinaire, où la bonne chair rapproche les êtres et soigne tous les maux. FRENETIC FILMS
Film

Dans la ­famille Kaurismäki, Mika est moins estimé que son frère Aki. Moins dépressif aussi, comme en témoigne Master Cheng. On y voit un chef cuisinier chinois débarquer avec son jeune fils dans un coin perdu de Laponie. Sans ressources, il offre son aide à Sirkka, patronne célibataire du restaurant local. Et plus si affinité?… Inutile d’en dire davantage. On hume déjà le fumet familier du feel good movie culinaire,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion