Vaud

Appel pour préserver le service public

Les syndicats et la gauche alertent sur les conséquences de la baisse de l’imposition des entreprises.
Appel pour préserver le service public
Les investissements dans les écoles, la culture ou encore les prestations sociales pourraient être touchés par la baisse du taux d’imposition des entreprises, selon les signataires de l’appel. KEYSTONE
Fiscalité des entreprises

C’est une course contre la montre. Le volet vaudois de la réforme de l’imposition des entreprises (RIE III) entre en vigueur dans moins de quatre mois. En janvier 2019, les entreprises ordinaires seront imposées à 13,79% contre 21% aujourd’hui. Rien ne bouge pour les multinationales à statuts spéciaux, avant que la réforme fédérale ne soit sous toit. En conséquence, communes et Etat devront fonctionner en 2019 avec un trou dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion