Suisse

Répit pour Flor Calfunao

L’ambassadrice du peuple mapuche ne sera pas expulsée tant que le Comité contre la torture ne se sera pas prononcé sur les risques encourus en cas de retour au Chili.
Répit pour Flor Calfuneo
Plusieurs membres de la famille de Flor Calfuneo ont été blessés et emprisonnés par les forces de l’ordre au Chili. CAROLINE THIRION
Asile

A la suite d’une plainte déposée devant le Comité de l’ONU contre la torture (CAT), l’ambassadrice du peuple mapuche devant les Nations Unies à Genève, Flor Calfunao, obtient un sursis. Les autorités suisses se sont engagées le 17 août à ne pas procéder à son expulsion tant que le CAT ne s’est pas prononcé sur le risque présumé qu’elle encourrait en cas de retour au Chili, informait lundi le Service international

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion