Musique

Sudden Infant, nihilisme «noise» qui vise le nirvana

Improvisateurs et performers accomplis, Joke Lanz, Christian Weber et Alexandre Babel font un boucan d’enfer sur Buddhist Nihilism. Un commentaire social par le bruit. Vernissage ce dimanche à Genève, à la Cave 12.
Sudden Infant, nihilisme «noise» qui vise le nirvana
Alexandre Babel, Joke Lanz et Christian Weber. Le chien n’est pas membre du groupe. LAURA FUSATO
Disque

Bouddhisme et nihilisme vous semblent incompatibles? Détrompez-vous, une controverse tenace existe quant à l’interprétation de la notion de «vacuité» (shûnyâta), qui désigne l’impermanence de tout être, son inexistence propre, séparé de ce qui l’entoure. Pourquoi ce préambule? Parce qu’un trio suisse basé en partie à Berlin sort un album, son deuxième, baptisé Buddhist Nihilism. Un oxymore, une absurdité a priori, un sceau tout trouvé pour Sudden Infant. «On a toujours

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion