Musique

Un archet tout en nuances

Nadège Rochat sillonne l’Europe depuis ses 15 ans. Authentique et expressive, elle est l’invitée des prochaines Variations Musicales de Tannay. Entretien.
Un archet tout en nuances
Nadège Rochat, à l’aise tant dans le classique que dans le répertoire espagnol avec un guitariste. DR
Musique classique 

«Le beau est une manifestation des lois secrètes de la nature qui, sans cette révélation, seraient toujours restées inconnues.» Ce n’est pas un hasard si, interrogée sur le ressort qui sous-tend une quête artistique rigoureuse et visiblement inspirée, Nadège Rochat cite aussitôt Goethe. De fait, après une enfance en France voisine et des études ­musicales débutées à l’âge de quatre ans sous la houlette de sa tante, la violoncelliste Fabienne

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion