Cinéma

Ecrire dans l’ombre

Travail (5) – Le scénariste crée un objet qui doit répondre aux intentions du réalisateur et aux exigences des ­subventionneurs. Comment appréhende-t-il ces contraintes tout en gardant son identité d’auteur?
Ecrire dans l’ombre 2
Sur un scénario d’Antoine Jaccoud, «Insulaire» de Stéphane Goël raconte le quotidien d’une île chilienne. Le film vient d’être présenté hors concours au Festival de Locarno. ANNE GOLAZ
Travail

Incontournable scénario, qui accompagne la réalisation d’un film des premières demandes de subventionnement au tournage. Son auteur, le scénariste, est à la fois artiste, dramaturge et technicien. Il s’adapte aux différentes demandes, écrit en solitaire ou en binôme avec le réalisateur, tout en jonglant avec des contraintes de temps et de budget. Comment cette activité a-t-elle été considérée au fil du temps? Comment l’auteur parvient-il aujourd’hui à conjuguer contraintes et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion