Vaud

Le rire en guise de stéthoscope

Les clowns de la Fondation Théodora égayent depuis 25 ans le quotidien des enfants hospitalisés.
Le rire en guise de stéthoscope
La fondation se rend chaque année dans 64 établissements et réalise 100 000 visites, touchant près de 300 000 personnes. CORINNE AEBERHARD
Lausanne 

Dans son pyjama, appuyée contre l’immense dossier de son fauteuil d’hôpital bleu, une fillette observe avec attention quatre docteurs aux noms peu communs: Chaussette, Sparadrap, Zazoo et Virgule. Vitaminés, hyperactifs, ils tournent autour de la jeune Evelyn. Quatre artistes clowns venus partager un moment d’insouciance avec elle. 65: C’est le nombre d’artistes professionnels au sein de la Fondation ­Théodora Au service pédiatrique du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), ces docteurs à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion