Neuchâtel

Le Buskers entre dans la danse

Des musiciens du Pakistan ou d’Ouzbékistan seront accompagnés de danses traditionnelles dès mardi. A Neuchâtel, la 29e édition du Buskers fait la part belle à l’expression corporelle.
Le Buskers entre dans la danse
Déjà présent l’an passé au Buskers, le groupe Dashûr intègre des sonorités arabisantes dans son jazz. DAMIEN MONNIER / www.moonphoto.ch
Festival 

Neuchâtel ne possède pas de métro, tout au plus un Fun’ambule reliant la gare aux rives du lac, mais des musiciens de rue du monde entier s’y sentent comme chez eux depuis… trente ans. Ils débouleront dès mardi et jusqu’au 18 août en plusieurs lieux de la zone piétonne. Mais ici, pas de sonorisation qui écrase tout sur son passage ni de scène-piédestal, encore moins de surenchère décibélique. A peine une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion